Facebook Google+
Tome 2
Cogitations :
On nous dit que 30 minutes de marche par jour, cest bon pour la sant. Mais est-ce toujours le cas quand on vit dans une ville dont lair est pollu ?
Chapitre 1

Mercredi 25 juin 2025

Toute ma vie a t chamboule par trois petits mots :

ENTREZ VOTRE PSEUDO

Avant cela, tout allait (presque) trop bien. Dix-neuf ans, tudiante, fan de jeux vidos, jtais entoure dune copine gniale, dun petit copain sexy et dune famille recompose formidable.

Seulement, curieuse et confiante, jai entr ladresse web fournie par mon pote virtuel Eo, que lon prononce i o , sans me poser de question. Dans ce domaine, je le suivais les yeux ferms. Mauvaise ide !

Bta-testeur, pour Play the Game, un e-mag, Eo essayait et commentait les jeux et le nouveau matriel informatique, avant leur lancement sur le march. Il consacrait la majeure partie de son temps connect au rseau et affectionnait particulirement World Game WG pour les experts, la plus grande plateforme multijeux au monde. Ces douze derniers mois, javais particip activement la grande guerre de WOP (World of Power) dans la guilde quil dirigeait. Nous avions alors pass des heures et des heures ensemble, par avatars interposs, affronter des mchants numriques.

Dans la vie relle, il vivait Berlin et moi Bruxelles. part cela, je ne connaissais ni son apparence physique, ni mme son ge. Il existait une rgle dor chez les gamers : pas de vie prive dans la virtualit. Par contre, je connaissais lessentiel. Eo navait quune passion : dzinguer lennemi.

Cet hiver, il mavait vaguement parl dun projet en dveloppement sans donner plus de dtails, si ce nest que ce test ultraconfidentiel serait dun nouveau genre et peut-tre rmunr , deux facteurs qui avaient attis mon intrt. En plus dtre curieuse de nature, je ntais pas contre un petit capital, toutefois Eo ne stait pas montr plus bavard. Il mavait fait parvenir un questionnaire trs pointu que javais mis plus dune semaine remplir et avait refus tout commentaire son sujet. Aprs, il se contenta de me fournir une date, une adresse et une heure de rendez-vous dans WG, insistant sur le fait quil comptait sur ma prsence.

Sans tre une pro, jaimais bien jouer aprs le diner. Il faut dire que les programmes tlviss demeuraient mdiocres malgr les centaines de chaines disponibles. La Toile, elle, offrait une seconde vie plus attrayante, quel que soit le domaine, sans avoir se dplacer et en toute scurit.

Enfin cest ce que je croyais au tout dbut.

Comme beaucoup de jeunes, javais opt cette anne pour une UVP, une Universit Virtuelle Professionnelle. Je suivais la moiti de mes tudes la rue de la Loi, lautre dans ma chambre, en formation distance dans une cyberclasse. Javais eu du mal convaincre ma mre ; elle voyait dun mauvais il cette mthode encore exprimentale denseignement qui, pour mon il moi, tait top class. Elle craignait des retombes diverses et mconnues sur ma sant cause dun temps prolong dans mon lit, lesprit ailleurs dans le cyberespace (h, h). Aprs maintes discussions, et devant mon acharnement, elle avait fini par cder sous conditions . En change de son accord, javais accept dune part de me rendre deux fois par semaine dans une salle de fitness, une concrte comme elle disait, et dautre part je devais mengager rduire de manire drastique mon temps sur le web pendant les vacances scolaires et respirer lair frais, mais bel et bien pollu, de Bruxelles.

Elle pouvait toujours rver, mais elle nen saurait jamais rien.

De fait, ma mre, dcidment anxieuse pour ma sant physique, avait investi dans un matelas et un oreiller mmoire de forme qui me permettraient de ne pas faire souffrir mon corps expos quotidiennement de longues heures en position horizontale. Jamais ma salle de classe navait t aussi confortable.

De son ct, mon beau-pre Luc, informaticien de son tat, et soucieux de ma russite, mavait offert la rentre le WA21, la nouvelle gnration de casque pour ralit virtuelle. En plus dtre lger, ergonomique, avec vision HD et son tridimensionnel, il intgrait les toutes dernires amliorations de commande par la pense. La Rolls du casque. Immersion quasi totale garantie. Le top du top.

23:58. Dans deux minutes, jallais donc commencer la plus extraordinaire comprendre fantastique, incroyable, dlirante exprience virtuelle de ma vie.

La plus douloureuse aussi, au sens littral du mot, cependant, ce moment-l, je nen savais encore rien.

Je mallongeai, remontai mon drap pour ne pas avoir froid au milieu de la nuit et enfilai mon casque. Trois semaines que jattendais. Le grand jour tait enfin arriv. Jtais tout excite.

Une nouvelle instruction safficha devant mes yeux.

Veuillez patienter pendant linstallation de linterface WA21

Bonjour WaveRider, merci dintroduire votre destination.

WaveRider, cest moi. Mon nom de guerre en quelque sorte. Je tenais ce pseudo de nos dernires vacances avec mon pre. Javais onze ans. Nous tions partis en France sur la cte landaise, au dbut du mois de juillet. Avec un ciel gristre, les touristes se faisaient rares sur la plage, mais locan agit avait toutefois attir une bonne dizaine de surfeurs. En stand-by, chevauchant leur planche comme dArtagnan sur son destrier, ils attendaient chacun leur tour The Wave, celle qui les ferait frmir et leur permettrait de dfier les lments pendant quelques secondes. Mon pre aimait regarder locan.

Moi, jaimais mon pre.

Ce matin-l, son esprit accompagnait les surfeurs.

Tu vois, Lola, dans la vie il faut agir comme eux. Avoir du bon matos, observer ton environnement, tudier le flux et le reflux, ramer dur, et lorsque cest LE moment, se mettre en position et surfer sur la vague.

Surfer sur la vague Voil une excellente image de celle que je voulais tre. Ainsi naquit, quelques semaines plus tard, mon moi virtuel. WaveRider.

Question reprsentation physique, je navais pas cherch dborder de crativit. Une photo numrique de moi et un logiciel de conception en 3D faisaient largement laffaire depuis des annes. Au fur et mesure que je grandissais, mon avatar grandissait aussi.

De corpulence moyenne, yeux noisette, cheveux chtain fonc attachs en queue de cheval, WaveRider portait dans la plupart de ses missions un baggy noir, et un tee-shirt rose ple avec un col en V sur une magnifique peau bronze trois-cent-soixante-cinq jours par an. Ze total look !

Minuit sonna enfin. Jentrai la destination transmise par Eo : ALE2100S2T.

Cest parti...

Je me matrialisai au milieu dune ruelle plonge dans une lumire jauntre, comme si lclairage datait du Moyen ge. Face moi, une enseigne en fer forg indiquait : Restaurant Bagatelle. La faade ne correspondait pas vraiment au style classique dun bistro lancienne. Deux grandes vitrines aux formes arrondies encadraient une porte en chne situe dans lombre dun renfoncement. travers chacune delles, on pouvait distinguer clairement dinterminables bibliothques qui slevaient du sol au plafond et couvraient lintgralit des murs.

Emprunte lescalier derrire le rideau rouge , avait crit Eo dans son dernier message.

Jeffectuai deux pas en avant et remarquai quil ny avait pas de poigne la porte. mon contact, cependant, elle souvrit sans effort et sans bruit. Lintrieur du restaurant tait chaleureux et baignait dans une atmosphre douce due la prsence de dizaines de petites billes flottantes dont la taille variait selon lintensit lumineuse. Pass la bibliothque de gauche, stirait un bar sur lequel trnaient les suggestions du jour aux titres enivrants. Dans son tablissement fictif, le tavernier proposait de sabreuver de cocktails romanesques tlchargeables via un compte utilisateur. Je me demandai si les personnages installs dans des canaps de cuir capitonns taient des IA et/ou des avatars. Les premiers tant des intelligences artificielles, les seconds, des personnages numriques contrls distance par des tres humains. Au fond, sur la droite, un lourd rideau en velours rouge devait dissimuler lescalier dont mavait parl Eo. Je traversai la salle et passai derrire. Sans surprise, un escalier en colimaon senfonait dans le sol. Il reprsentait ma seule et unique option pour progresser. Je descendis la quinzaine de marches et mengageai dans un troit couloir mal clair. Au bout, un faisceau laser, tel un voile lumineux, barrait virtuellement le passage. Dinstinct, je marrtai.

Soudain, une voix fminine se fit entendre :

Authentification en cours, veuillez patienter

Du coin de lil, je vis une ombre bouger. Je me retournai et me trouvai face un immense Black. Il avait le crne ras, des pommettes saillantes, un piercing en bois lextrmit de son sourcil gauche et des yeux verts poustouflants qui me fixaient. La peau de son torse, peine camoufle par un long manteau noir, reluisait comme sil avait t huil. Blind, styl, le mec.

Il me sourit et fit apparaitre une dentition parfaite. Sa respiration simule tait lente et profonde. Il navait toujours pas dit un mot.

Authentifications termines, veuillez avancer.

Le faisceau laser steignit. Apparut devant nous un conduit dont la texture mtallique mvoquait une gaine de ventilation gante. mes pieds, deux plateaux de vingt centimtres de large, chacun marqu dune empreinte de pas, minvitaient prendre place ; hauteur de ma taille, un tube en demi-cercle, tel un guidon, compltait lengin.

Je me retournai. Linconnu madressa un signe de la tte en guise dacquiescement.

Je posai un pied sur chaque carr et agrippai le guidon. Mon transporteur avana dun mtre, effectua un quart de tour sur la gauche, puis sengagea vitesse constante et soutenue dans une multitude de tuyaux mtalliques. Je pntrai ainsi sans bruit dans ce labyrinthe sombre dont les rares nons me faisaient penser une scne glauque dun film dhorreur.

Post derrire moi, linconnu se laissait lui aussi glisser. Notre voyage fut de courte dure et nous stoppmes tous deux au mme endroit. Sur notre gauche, une porte coulissa.

Je vous attendais ! sexclama joyeusement Eo. Entrez !

Eo tait incarn par un jeune homme de vingt-cinq ans flanqu dune crinire aux tons blanc argent. Son avatar portait en permanence des lunettes de soleil sur le haut du crne, un tee-shirt clair et un pantalon style camouflage militaire. Rambo sans les strodes.

Nous pntrmes dans une pice rectangulaire dune quinzaine de mtres carrs, dont la dco tait minimaliste : quatre murs, une porte et trois fauteuils blancs au large dossier, aligns en arc de cercle. Trop mortel.

Salut, o sommes-nous ? demandai-je dans mon meilleur anglais en passant devant Eo.

Par principe et par facilit, sur le Net nous jouions tous dans la langue de Shakespeare, of course !

Je ne sais pas vraiment, mannona-t-il en haussant les paules. Je nai pas vu les autres quipes. Je viens darriver. Mais au fait, vous vous connaissez, tous les deux ?

Non, affirmai-je.

Linconnu, post prs de la porte, posa son regard perant sur moi. Il resta silencieux quelques secondes et rpondit son tour par la ngative en bougeant lgrement la tte.

Wave, je te prsente Lmissaire. Lmissaire, voici WaveRider, fit rapidement Eo.

Le grand Black demeura immobile, comme clou sur place. Javais entendu parler de lui quelques reprises, mais je navais jamais eu lopportunit de le voir en action.

Enchant, dclara-t-il soudain dune voix grave avec un fort accent amricain.

Hi, bredouillai-je, surprise.

Jesprais quil nallait pas manger ses mots pendant toute la partie. Laccent germanique dEo ne me gnait plus depuis longtemps, mais je navais jamais vraiment jou avec un Amricain. Par chance, il ne semblait pas trs bavard.

Par contre, son avatar en imposait grave.

Nous ne sommes que trois ? demandai-je Eo, tonne par la taille de notre team.

Il hocha la tte et je me sentis subitement fire dtre une lue. De tous les gamers quil connaissait, il mavait choisie, moi. Mon amour-propre grimpa en flche. Nen pouvant plus dattendre, je le bombardai de questions.

Combien y a-t-il dquipes ? Quelle est la qute ? Et pourquoi tant de mystre ? Allez, crache le morceau !

Je vais vous dvoiler ce que je sais. Nous sommes une vingtaine dquipes, mais les identits sont restes secrtes. Le test repose sur une nouvelle interface qui va rvolutionner limmersion , rcita-t-il en mimant des guillemets dans les airs, et lquipe qui gagne encaisse le pactole qui slve 300 000 .

Rapide calcul mental : trois-cent-mille diviss par trois galent cent-mille. Un avec cinq zros derrire. Sous mon casque, mes yeux se mirent ptiller.

Je nen sais pas plus, sauf que tout ceci reste ultraconfidentiel. Ne dconnez pas avec a. Ils savent o nous trouver.

Cette dernire phrase aurait d plomber latmosphre ; au contraire, elle ajouta du piment notre exprience. Je mimaginais dj dans un programme cent pour cent Top Secret !

Lide de dcouvrir quelque chose de nouveau titillait toujours ma curiosit, et plus ctait mystrieux, plus javais envie de foncer tte baisse.

Eo posa ses fesses dans le fauteuil du milieu, je minstallai sa droite, Lmissaire sa gauche. Entre nous et le mur du fond, une estrade ronde semblait attendre une apparition.

Ce ne fut pas long. peine assis, un hologramme safficha devant nous. Eo se redressa et se pencha en avant, les deux bras poss sur les accoudoirs.

Bonjour et bienvenue vous trois, fit lhologramme avec un accent de cowboy. Je suis Edgar, le maitre du jeu.

Surprise, je sourcillai, il ne correspondait en rien ce que javais pu imaginer. Je mattendais un tre de lumire, une crature gigantesque, des yeux rouges sous une capuche ou un cyborg Bref tout sauf cet homme centenaire en juger par ses rides, profondes comme un canyon, sa barbe blanche et son chapeau en feutre do sortaient deux grandes oreilles. Vtu dun pantalon en velours marron et dun pull brun, plus pourrave, tu meurs !

Dj vu ? demandai-je en douce.

Euh non, dit Eo, un peu dconcert lui aussi.

Ils lui ont coll un sonotone ! chuchotai-je, aprs quil eut tourn lgrement la tte vers Lmissaire.

Eo manqua de stouffer.

Je vous remercie davoir accept de participer cette exprimentation qui va rvolutionner lunivers de limmersion en ralit virtuelle, dclara lhologramme dun ton solennel et dune seule traite.

Il fit claquer sa langue et inspira profondment. Pourvu quil ne nous fasse pas une crise cardiaque !

Je suis persuad que vous tes tous impatients de commencer, mais permettez-moi tout dabord de vous donner des informations techniques. Nous allons vous connecter notre nouvelle interface appele Sensation. Grce des stimuli visuels et auditifs, auxquels ragira votre cerveau, vous ressentirez, en plus de la vue et de loue, le toucher, le gout et lodorat. En dautres termes, rsuma le maitre du jeu, croquez une pomme dans notre monde et vous en aurez la saveur sans rellement la manger.

Eo senfona dans son fauteuil, dubitatif. Lmissaire, lui, semblait en mode concentration extrme alors que moi, jen salivais davance.

Nous avons dj effectu des tests au sein de notre quipe, poursuivit lanctre, mais nous souhaiterions confronter nos rsultats et affiner certains lments. Nous entrons donc dans la seconde phase des essais avec un chantillon de population plus large et totalement vierge de cette technologie, do votre prsence ici.

En gros, nous voil transforms en rats de laboratoire.

En plus de Sensation, continua-t-il, plein de vigueur, nous vous proposons aussi la dcouverte et lexploration dun nouvel environnement virtuel. Son nom de code : ALE. Alternative Life Experience. En voici quelques images.

Lhologramme disparut. Rythmes par une musique symphonique, des vidos dfilrent sur les quatre murs qui nous entouraient, comme la bande-annonce dun film catastrophe. ALE, notre futur terrain de jeu, tait en dfinitive notre plante ayant subi de grandes perturbations. Dluges, montes des eaux, effondrements, villes moiti englouties, iles rayes de la carte, dforestations, invasions dinsectes, conflits arms Bref, la totale.

Il est vrai que depuis des annes on nous parlait du rchauffement climatique, de dveloppement durable et de pics de pollution. Pourtant les habitudes navaient pas chang de manire drastique, malgr les cours dducation environnementale qui taient devenus obligatoires depuis 2015 en Belgique. Mes parents disaient quavec la grande crise financire et conomique du dbut du sicle, la prise de conscience navait pas eu lieu. La priorit des tats avait t donne au retour la croissance, au dveloppement des technologies, reportant toujours plus tard le sort de la plante et de ses occupants. Nous vivions dj plus au jour le jour, mais crdit, sans rellement nous proccuper dun avenir qui semblait trop lointain.

Les scnarios catastrophe, ctait du dj vu, mais linterface Sensation, a, ctait linnovation que nous attendions TOUS. Les images disparurent et Edgar reprit position au centre de lestrade.

Nous vous proposons un voyage dans le temps. Vous tes les explorateurs du futur et nous vous invitons une balade sensorielle dans ce monde de demain. Pour pimenter lexprience, nos programmeurs ont concoct pour vous quelques qutes et combats, vous verrez que nombreuses de ces contres ne sont plus hospitalires

Un sourire se dessina sur le visage dEo. Les combats, ctait son dada. Sa guilde, dans WOP, avait obtenu une honorable cinquantime place plantaire.

Pour des raisons de scurit, vous commencerez avec un degr trs faible de ractivit face aux coups que vous allez recevoir et ressentir, mais lintensit ira en augmentant au fur et mesure de votre avancement dans ALE. Afin dtre aussi proche que possible de la ralit, votre avatar ragira selon le niveau de ses jauges. Vos motions, votre sant, votre exprience seront prises en considration et auront une incidence directe sur les capacits de votre avatar voluer dans le jeu, et donc sur votre classement. Pour rappel, lquipe gagnante obtiendra une prime de 300 000 , en remerciement de ses bons et loyaux services, termina le maitre du jeu avec une pointe dironie.

Il nous dfia un instant du regard, et ajouta dun ton malicieux :

Que la partie commence. Que les meilleurs gagnent.

Lhologramme disparut. Je restais songeuse un instant. Ces innovations allaient incontestablement rduire la diffrence entre le monde rel et le monde virtuel. Quelles en seraient donc les consquences ?

H ! H ! jubila Eo en bondissant de son fauteuil, minterrompant dans mes penses philosophiques. a va nous dcrasser les neurones, les amis. Jai hte de croquer dans leur pomme.

peine venait-il de prononcer ces mots quune jeune fille dune dizaine dannes apparut dans notre loge. Ses longs cheveux noirs tresss remontaient en pointe derrire sa tte. Son nez tait constell de taches de rousseur miniatures. Ses yeux taient dun vert clatant et son regard exprimait malice et intelligence.

Bonjour, dit-elle. Je suis La.

Bonjour, rpondis-je doucement en me relevant.

Eo se pencha sur la fillette.

Tu as d te perdre, La, dit-il. Ici, cest une zone de jeu pour les grands.

Non, je ne suis pas perdue, dclara la petite en remuant la tte. Je suis votre cl.

Quoi ? strangla Eo, stupfait.

Je suis La, votre cl dans le monde dALE, expliqua patiemment la fillette.

Eo tourna autour de la gamine comme pour linspecter. Elle suivit son mouvement, tournant sur elle-mme comme pour le dfier. Dcidment, cette simulation promettait dtre pleine de surprises tant linteraction tait hallucinante.

Revenu la case dpart, Eo reprit place dans son fauteuil.

partir de maintenant, japparais et je disparais en mme temps que vous, annona La avec un sourire coquin. Vous devrez memmener chaque mission.

Me voil transform en baby-sitter, grogna Eo.

Je possde plusieurs fonctions et je peux prendre deux formes, ajouta-t-elle, deux doigts en lair, ignorant la remarque dEo. Celle dune humaine et celle dun mdaillon. Dans les deux cas, je gre vos interfaces. La force du toucher ira en augmentant. Plus elle sera intense, plus elle apportera dXP des points dexprience. Plus vous aurez dXP, plus puissants seront vos pouvoirs.

Nos pouvoirs ? rpta Eo, intress.

La petite hocha la tte et enchaina :

Vous allez acqurir des pouvoirs dans trois domaines diffrents. Un par aventurier. Leur obtention et leur utilisation ne peuvent se faire que lorsque vous me porterez sous forme de mdaillon.

Ah, les enfoirs ! jura Eo. Bonjour la frustration !

Bonjour Eo, lui rpondit aussitt La dune voix polie. Je ne suis pas les enfoirs et je ne dtecte pas daventurier dnomm la Frustration dans cette pice.

Lmissaire et moi clatmes de rire cette judicieuse rplique. Eo senfona de nouveau dans son fauteuil et se gratta la tte. a promettait dtre pique.

Cest une faon de parler, La. Continue, sil te plait.

Parfait, merci.

La petite fille reprit son discours prenregistr.

En dehors des bornes de sauvegarde, signales par une esperluette dont le sigle & se dessina sur le mur notre droite , vous pouvez faire un reset. Dans ce cas, lexprience sera termine pour cet aventurier, mais pas pour son quipe. Vous pouvez aussi intgrer les missions un, deux ou trois joueurs. Le premier qui commence la partie memporte avec lui. Le second sera automatiquement transport l o nous nous trouvons lorsquil aura insr sa carte dans le lecteur.

La gamine pointa du doigt un boitier coll sur le mur notre gauche.

Par contre, une fois dedans, vous ne pourrez ressortir qu un lieu de sauvegarde. Sinon, il ne vous restera plus que loption reset. Sengager, cest jouer ! chantonna-t-elle la faon dun slogan publicitaire. Voici vos cartes daccs.

Les deux garons se relevrent, nous nous approchmes ensemble de la fillette. La tenait en main trois rectangles blancs en plastique. Je pris le premier, les lettres A-L-E brillaient sur le dessus, je le retournai et vis mon pseudo se graver au verso.

Eo regarda Lmissaire et pencha lgrement la tte en signe dinterrogation.

Prt, dit le Black de sa voix grave.

Eo pivota la tte vers moi.

OK de mon ct, ajoutai-je.

Bon, eh bien, cest parti !




Commentaires
Archives